Hozoin

L'histoire du Sojutsu Hozoin-Ryu
sifumag
Le Hozoin-Ryu Sojutsu, une école d'arts martiaux, a été fondé par Hozoin Kakuzenbo Hoin In-ei (-1607), un moine bouddhiste de
le temple Kofukuji à Nara, au Japon. Il a adoré les arts martiaux et s'est formé aux arts du sabre.
En même temps, dirigé et encadré par Daizendayu Moritada, grand maître de la lance, il a perfectionné son talent de lance.
On raconte qu’un soir, en voyant le reflet du croissant de lune briller sur l’étang de Sarusawa, il s’était inspiré pour créer une lance avec un fer de lance en forme de croix, son utilisation efficace en combat. Et il fonda la Hozoin-Ryu.
Plus tard, les enseignements Hozoin-Ryu Sojutsu ont été transmis à Nakamura Naomasa, puis à Takada Matabee Yoshitsugu. Les trois meilleurs disciples de Takada se sont rendus à Edo, l'actuel Tokyo, pour promouvoir le Sojutsu Hozoin-Ryu. Sa réputation se répandit dans tout le pays et le nombre de disciples augmenta.
Les arts martiaux du Sojutsu Hozoin-Ryu ont été hérités de génération en génération, créant diverses techniques nouvelles. À la fin du gouvernement féodal du shogunat Tokugawa, vers le milieu du XIXe siècle, de nombreux maîtres du Hozoin-ryu Sojutsu se trouvaient au centre de formation aux arts martiaux du shogunat.
Finalement, en 1976, l'art de la lance d'Hozoin-Ryu Sojutsu est revenu à Nara. En 1991, Kagita Chubee a été nommé le 20e grand maître et a dirigé l’école Hozoin-Ryu Sojutsu jusqu’à aujourd’hui.

Techniques de Kung Fu 3 Forme Lau gar hung gar