Fong est mort, une Etoile est née…

zen
Fong est mort, une Etoile est née…
Je suis loin, en France, mais depuis que je connais Fong, je l'aime.
Sa transmission fut brève mais plus profonde que je ne l'imagine encore.
Dernièrement, alors que je pleurais son déclin, inconsolable de devoir vivre sans sa présence sur cette Terre, il est venu me voir en pensée.
Je lui disais : « Qu'est-ce que je vais devenir sans toi ? »
Il m'a répondu :
- « Pour toi, j'étais un gardien, un père idéal, j'incarnais le masculin sacré.En rejoignant l'autre monde, tu penses que je laisse cette place vide, tu te sens seule, désorientée, et c'est pourquoi tu pleures. Sache que j'ai accepté cette place, pour toi et aussi pour d'autres mais en partant vers une autre lumière que celle de la Terre, je A tous, je fais confiance car vous êtes prêts désormais à vivre sans moi. Je le sais et je n'ai pas peur pour vous. La place que je quitte dans votre cœur, je vous l'offre. Je l'ai occupé quelque temps mais elle est pleine désormais de grâce, de confiance et de paix. Hommes et femmes, vous en êtes devenus les gardiens et vous en sèmerez à votre tour les graines dans les cœurs qui s'ouvriront devant votre bienveillance. Ne vous inquiétez pas car la tristesse s'apaisera vite, vous avez tant à ne pas faire (Wu Ji Chi Kong), à vous laisser guider par le courant de la vie… »
Après cette rencontre, je m'apaisais et quand, en méditation, je venais près de lui, pour lui tenir la main ainsi que d'autres l'ont fait, j'ai ressenti sa présence chaude s'infiltrer dans ma gorge et dans mon cœur, mon plexus. Alors infusa une grande paix dans tout mon être et en même temps je prenais conscience qu'infusait en moi bien plus qu'une douce et réconfortante chaleur mais tout un héritage, son héritage.
Si moi qui l'ai peu fréquenté je l'ai ressenti, je suis sûre que nous avons tous reçu cet héritage et que, dans l'écrin de nos cœurs, il attend de se révéler. Nous sommes tous une terre fertile et Fong a semé sa richesse en chacun de nous, il ne nous reste qu'à la cultiver et la faire fructifier. Dans son excellence à la poussée des mains, même la maladie n'a pu trouver appui, il est devenu fluide, un être de lumière… Nous, restons « Ensemble pour la paix », et devenons comme lui, des êtres de lumière…
Merci Fong et bon voyage aux pays des étoiles.

Sept 2019 by Saline

les textes et photos ont étés publiés avec l'accord des auteurs.
Copyright © 2016. Fabien Latouille Studio pour sifu mag. All rights reserved.